Fonctionnement du Neurofeedback

rouages dores

 

L’activité cérébrale est simplement relevée en posant deux capteurs sur la tête comme lors d’un électro-encéphalogramme : aucun courant n’est envoyé, il s’agit juste de capter l’activité du cerveau en temps réel, qui l’analyse 256 fois par seconde.

Lorsque le système détecte une variation de fréquence  dans cette activité cérébrale (perturbation, fonctionnement problématique), il va alors envoyer une information au cerveau  pour qu’il s’harmonise de lui-même, sans le contraindre, en le laissant libre de s’harmoniser de la manière dont il a le plus besoin.

Comment le système envoie cette information au cerveau?

Tout simplement en coupant le son de la musique qu’est en train d’écouter la personne. Ces simples micro-coupures du son, presque imperceptibles, envoient en temps réel l’information au cerveau que lorsqu’il fonctionne de manière peu harmonieuse, il doit se ré-équilibrer lui-même, en créant de nouveaux circuits neuronaux. Le neurofeedback utilise le fonctionnement naturel de notre cerveau, qui se réorganise et se réadapte en permanence en construisant de nouvelles connections naturellement (processus de base des apprentissages).

Au fil des séances, le cerveau se réorganise harmonieusement et permet de nombreuses guérisons physiques, émotionnelles et neurologiques, parfois dans des domaines inattendus.

La seule-contre indication concerne les personnes atteintes de surdité, car ce sont les micro-coupures de son qui informent le cerveau qu’il doit s’organiser autrement.

La personne est allongée ou assise confortablement, elle écoute de la musique avec un casque et peut aussi regarder une vidéo (pour les enfants notamment), la séance dure 30 minutes. La personne se laisse aller, peut s’endormir ou bien simplement rester à l’écoute de la musique.

Publicités